Championnat départemental Cadets 1ère division, du 24 novembre 2018

Rédacteur : Vincent Julien

Cléophée JULIENNE : 3e en -52KG (2V3D)

Cléophée rentre bien dans sa compétition avec une victoire sur une jeune cadette de Buxerolles certes moins gradée, mais avec la même envie qu'un compétiteur chevronné. Elle réussit ensuite à battre Manon Carteron, mais restera tout de même bien embêtée face à se profil gaucher "bloquant" sur le haut du corps (combat type Gaucher/Droitier).

S'ensuit un combat contre une ancienne partenaire de Section Sportive (sport étude au collège), où Cléophée ne réussit pas à trouver la solution, malgré 3,4 séquences très intéressantes (elle continue de mettre en place les séquences travaillées à l'entraînement) mais manque de conviction dans la finalité de son attaque. Elle s'incline après avoir pris deux Waza Ari.

Ensuite notre Stadiste affronte une seconde partenaire de section, toujours de Buxerolles, partenaire qu'elle avait déjà affronté le week-end dernier à Lormont (33). Cléophée réussit à bloquer le Kumikata de son adversaire (la leçon de Lormont a porté ses fruits !), mais une fois encore manque de conviction dans la finalité de ses séquences d'attaques. Elle s'incline bêtement sur une technique AR.

Enfin, en dernier combat, Cléophée retombe contre une partenaire de club, Manel Kaddour Bakir (dans un de ses meilleurs jours !), et là, Cléophée reste pétrifiée face à Manel, très en jambe ce jour-là, qui réussit à la faire tomber par deux fois sur Ko uchi Gari, Waza ari à Wazate Ippon.

L'important est assuré, une 3e place sur le podium pour Cléophée et surtout le plus important, la qualification pour le championnat interdépartemental 1ère division.

Bilan tout de même positif, même si le résultat espéré pour Cléophée n'est pas là. Elle commence de plus en plus à comprendre et sentir les choses (sentir quand elle doit attaquer sur l'AR ou l'AV, par exemple) manque plus qu'à arrêter de TROP réfléchir et "lâcher les fauves" lors de ses attaques. 

Souliman BELGHERBI, en -55kg, 3e (3V1D)

Souliman se retrouve dans une poule de 4 avant de, on l'espère, partir en tableau final (demi-finale et finale).

Souliman très concentré et appliqué, gagne ses 3 combats de poules, avec 3 Ippons, sur 3 techniques et directions différentes, comme quoi "le travail et le sérieux finissent toujours par payer !". Très à l'écoute, il s'applique à mettre lui aussi en place le schéma tactique travaillé avec son coach depuis la saison dernière. S'en suit donc la phase finale, avec la demi-finale. Cette fois, si Souliman fait les frais d'une passivité de 40 sec. Sur la première séquence, il manque de peu de finir sur le dos (fatal au judo) mais son adversaire avec son envie débordante n'hésite pas à relancer les attaques et finit par faire tomber notre Stadiste sur le dos. Il finit donc 3e et décroche lui aussi la qualification pour le championnat interdépartemental 1ère division.

Manel Kaddour Bakkir, en -57kg 1ère (3V2D)

Comme évoqué plus haut, Manel était samedi dans un de ses meilleurs jours (espérons qu'il y en ait d'autre !). Elle commence par affronter Manon du Stade, s'engage alors un combat engagé où nos deux stadistes se chiffonnent dans les règles du judo. Manel finit par trouver la solution avec un joli Tai Otoshi/kubi nage, et enchaîne sur l'immobilisation, Waza Ari à Wazate Ippon. Elle affronte ensuite une fille de Buxerolles, un peu plus expérimentée qu'elle, mais Manel ne démérite pas à passe à un cheveu de marquer Ippon sur un joli contre. Malheureusement son adversaire réussit à s'en défaire au dernier moment et reprend l'initiative au sol pour immobiliser notre jeune cadette. Elle combat ensuite contre Cléophée, également du stade (combat évoqué plus haut), Manel reste dans son schéma en continuant sans relâche ses attaques et ne laissant pas d'initiative possible à son adversaire et partenaire d'entraînement. Elle réussit à marque par deux fois avec une technique AR de jambes ( Ko uchi Gari ). 

Elle retombera enfin, pour ses deux derniers combats sur deux filles de Buxerolles, une première là encore bien plus expérimentée qu'elle (une année d'avance en cadet) où elle ne réussit pas à trouver de solution, bloquée par un kumikata (saisie du kimono) très dominant et engagé.

Et enfin en dernier combat, elle rencontre la jeune cadette de Buxerolles ceinture verte, et marque un joli Ippon là encore sur un Kubi Nage. 

Résultat très positif et boostant pour Manel qui, nous l'espérons, saura se préparer dans les meilleures conditions pour la phase Interdépartementale. 

Championnat interdépartemental Junior du dimanche 25 Novembre 2018

Nous avons un seul représentant du club,

- Alexis Ridoird en -66kg, 7e (2V2D) ne décroche pas la qualification pour les demi-finales du championnat de France Junior 1ère Division 

Un classement encourageant pour Alexis malgré la déception de ne pas passer à l'étape du dessus (dernière compétition avant un potentiel Championnat de France ).

En effet, Alexis entame de la plus belle des manières sa compétition en marquant un superbe ippon, sur un Morote seoi Nage parfaitement exécuté, et sur une séquence Kumikata (saisie du kimono). Décalage (principe de déplacement) projection travaillée à l'entrainement. Il ressort avec le sourire ravi d'avoir enfin fait tomber en compétition sur cette technique (technique et séquence travaillées depuis la saison précédente).

S'ensuit le quart de final, où Alexis s'incline. Il manque de peu de faire tomber son partenaire par deux fois dès le début sur des séquences de balayages. Il commet une petite erreur en voulant tenter une technique de sacrifice dit "Sutémi" à un mauvais moment. Mauvais moment car l'arbitre se trompe et pense que son adversaire a fait tomber notre judoka... Un premier Waza Ari de marqué injustement. Il faut maintenant garder son calme (un peu plus dur pour son coach sur la chaise, offusqué de cette injustice) pour ne pas perdre ses moyens. Malgré une bonne séquence par la suite, Alexis laisse l'initiative à son partenaire sur le Kumikata, qui en profite pour déclencher une technique et marquer un deuxième Waza Ari qui finit le combat.

Alexis part donc en repêchage. Il tombe alors sur un judoka de la Charente, très physique. Alexis répond présent sur ce point-là et tient le coup (faire du Taïso 3 fois par semaine commence à porter ses fruits). Notre Stadiste prend l'avantage à mi combat sur un superbe Kubi Nage qui finit en makikomi (principe d'enroulement sur le bras du partenaire pour finir la projection et faire rouler l'adversaire sur les deux épaules). Alexis s'arme de courage une fois encore et d’oxygène pour finir ce combat sur cet avantage en gérant très bien les séquences au sol (50 sec de "gagné" avec 3 séquences au sol).

Il se retrouve en place de demi finale de repêchage, aux portes du podium et d'une potentielle qualification. Malheureusement, le combat précédent a laissé quelques traces sur la condition physique de notre Alexis, et après 45 premières secondes très maîtrisées, il cède sous la pression très physique de son partenaire et se fait avoir sur une liaison debout sol. Ce résultat, pris en demi teinte par Alexis, reste encourageant pour notre Junior Première Année. La marche est haute et il s'en sort plus que bien face à cela, et en plus avec du cœur, de quoi ravir son coach et rendre fière sa mère. 

Complément technique pour les combats de Cléophée, Manel et Manon.

Rédacteur : Stéphane Carteron

En -52 kg il y avait 3 combattantes : Cléophée, Auriane et Louna. 
En -57 kg, il y avait 3 combattantes : Manel, Manon et Emma (une ceinture verte de Buxerolles).

Le comité départemental a regroupé les deux catégories dans une poule de 6. De plus, les combats ne se sont pas déroulés respectant l’ordre des catégories de poids avant de croiser.

Concernant la catégorie des - 57 kg. 
Manel remporte effectivement son combat contre Manon et ce, de belle manière puis facilement face à la ceinture verte. 
Elle termine donc 1 ère de sa catégorie. 

Manon perd contre Manel puis est déclarée vainqueur, sans combattre, contre la ceinture verte qui malheureusement se blesse contre une des filles de -52kg et ne peut prétendre à défendre toute ses chances face à Manon.
Manon fini donc 2e sur 3 

Pour Cléophée en -52 kg, elle perdra ses 2 combats dans sa catégorie et terminera  donc 3e.
Cela ne remet aucunement en cause, les qualités techniques de Cléophée mais précise plus justement les choses. 

Même si ce groupe a pu faire plus de combats, je pense personnellement qu’il est regrettable que chacun n’ai pu défendre ses chances en combattant tous ses adversaires dans sa catégorie de poids, avant de croiser les deux catégories. 

Nous avions également deux autres féminines en -48 kg Céleste Sela et Saïda Lucret. 

Céleste (2V2D)
Nos deux stadistes se rencontreront dès le premier combat.  Céleste profitera d’une erreur de Saïda qui se jette sur elle à l’entame du combat : Ippon sur harai goshi. 
Elle perdra ensuite face à une ceinture noire qui profitera après avoir lancé une belle séquence d’attaque sur un mouvement arrière puis un suivi en immobilisation. 
Céleste remportera son troisième combat sur un Tai Otoshi. Et s’incline ensuite devant Jade, ceinture noire également 3e année cadette. 

Céleste nous a montré de belles choses et retrouve au fil des entraînements ses sensations.

 

Saïda Lucret : (3D/1V)  
Saïda est en perte de confiance et a besoin de retrouver ses marques. 
Cependant, hormis l’erreur contre Céleste et ses deux autres combats perdus face au 2 ceintures noires en 3e années cadettes, elle remportera facilement son 3e combat sur un harai goshi.

 Céleste et Saïda finiront 3e sur le podium des - 48 kg. 

 

Image

Lors du championnat départemental cadet du samedi 24 novembre 2018, le Stade Poitevin Judo Jujitsu avait inscrit Isaac Lelo en moins de 73kg et Arthur Pécot en moins de 90kg. Très beau parcours de Isaac qui remporte le titre en battant au passage une ceinture noire. Il marque lors de cette journée ses trente premiers points pour sa ceinture noire et prépare ainsi de la meilleure des façons les championnats de France du 16 décembre.

 

Peu de combattants chez les moins de 90kg tant et si bien que notre représentant acceptait de combattre avec les plus de 90kg. Arthur se classe second de sa catégorie de poids et bat au passage un adversaire lui rendant 40kg. Jolie performance pour ce jeune judoka qui aura l’occasion de faire davantage de combats lors du championnat régional.