Dimanche 21 octobre 2018, Championnat de France cadets Espoir à Ceyrat (Auvergne)

Manon CARTERON combattait en - 52 kg et Soulimane BELGHERBI en -60kg. 

Soulimane combattra en -60 kg parmi 84 autres adversaires. 

Il y aura 67 combattantes dans la catégorie de Manon. Comme pour Soulimane, le premier test sera en poule de 3. Seuls les deux premiers de chaque poule sortent en tableau. 
Manon entame parfaitement son premier combat et lance 2 fortes attaques sans toutefois marquer au score. 
Après un peu moins d’1 minute de combat, Manon reçoit un coup de coude dans le dos et ne signifie pas sa douleur à l’arbitre mais rompt le combat. L’autre combattante en profite avec une amenée au sol et l’immobilise. C’est dommage parce que cette combattante était à sa portée et c’était une vraie chance de remporter un premier combat. 

Pour son deuxième combat, Manon devra rencontrer une partenaire beaucoup plus agressive et puissante (celle-ci a remporté son combat contre la première adversaire de Manon en moins de 10 secondes). Manon se reconcentre et elle a à cœur de se rattraper. 
Le combat qui débute est très engagé. Manon est attentive sur la montée de main dans le dos et maîtrise le kumi kata de son adversaire. Une attaque de Manon, mais réalisée d’un peu trop loin, embarque son adversaire qui contrôle sa chute et évite le Waza ari.  Même si ça ne marque pas, cela montre à son adversaire qu’elle est présente et dangereuse. 
Manon gère deux attaques successives de son adversaire et ne se laisse pas dominer sur la garde. Elle crée des décalages mais ne réussit pas à concrétiser. Une vraie confrontation est engagée mais c’est son adversaire qui sera plus rapide sur le déclenchement en lançant un ippon seoi nage au sol. Ippon contre Manon.
Comme pour Soulimane, Manon n’ira pas en tableau et sa compétition s’arrêtera là. 

Les moins : Manon doit accélérer davantage pour déclencher ses séquences d’attaques.

Les plus : on note une belle progression sur le kumi kata, sa tenue de tête ainsi que la gestion des décalages dans ses déplacements.

C’est une bonne expérience pour ses deux jeunes cadets . Bravo

Trés vite un article sur les combats de Soulimane

Image