Championnat de France judo Sport Adapté 2019 du 27 avril 2019 à Jurançon

Catégorie BC:

Mbog Francis -60 kg (junior, n’ayant pas suffisamment d’adversaires, il combattra dans la catégorie des seniors).

Cette catégorie est sans doute la plus relevée du championnat (avec plusieurs ceintures noires) et l’une des plus nombreuses (19 judokas)
Il fait parti des 3 couples qui auront un combat de plus pour arriver en 8e de finale
Il remporte assez facilement son premier combat sur un harai goshi. Ippon
Il remporte son deuxième combat face à une ceinture noire. Il prend un Waze Ari en restant derrière son adversaire. Il comprend qu’il doit repasser devant et à la seconde attaque identique de son adversaire, Francis surpasse la hanche et lance o goshi parfaitement exécuté : ippon

En quart de final, Francis est trop sur la poussée et son partenaire est mobile. Francis attaque tout le temps, mais l’autre, en opposition, réussit à garder la distance. Les deux arrivent sur la dernière minute, exténués. Francis pousse trop et manque de conviction dans sa dernière attaque o soto. Il se fait contrer et perdra ce combat. 

Repêchage : Francis n’arrive pas à se concentrer. Il attaque en o soto mais sans déséquilibre et de loin. Son adversaire dans un mouvement de défense, le contrera et marquera ippon. 

Pas de médaille pour Francis qui terminera 7e de la compétition. 

Une belle compétition pour Francis qui entre dans le grand bain des seniors et manque de peu de monter sur le podium. Courage et l’an prochain tu reviendras plus fort

Martemianov Askold -73 kg vétéran 
Ils seront 5 pour cette catégorie. 
Il combattra en poule et rencontrera, tour à tour, chacun des 4 autres adversaires. Askold entrera un mouvement arrière, o soto gari, et enchaînera sur un kuzure shio gatame. 
Il remporte facilement son deuxième combat toujours sur o soto gari. Ippon
Il remporte son troisième combat sur un harai goshi. Son partenaire le pousse et Askold en profite pour tourner les épaules et remporter le combat. 

Il emporte son dernier combat sur wazari suivi d’une immobilisation en gesa gatame 

Askold est champion de France.

Bravo

Sarazin Teddy -90 kg senior 

Teddy est dans un tableau de 11 judokas. Il passera le premier tour directement et combattra directement en quart de final.
Il remporte son premier combat avec une amenée au sol et un enchaînement sur l’immobilisation (hung gesa gatame)
Il remportera son deuxième combat plus difficilement. Son adversaire, qu’il avait rencontré en région, à travailler pour ne plus tomber sur son seoi nage. Teddy essaie sans y parvenir. Il change de technique et lance harai goshi, suit au sol en l’immobilisant en gesa gatame. 

En finale, il se laisse malmener au début du combat sur un adversaire qui le pousse. Marque waza Ari, mais c’était en dehors du tatami. Cette fois-ci, Teddy attend son adversaire et à la poussée de celui-ci, il lance son seoi nage, l’enroule et marque waza Ari, enchaînement en gesa gatame et gagne. 

Teddy est champion de France 

 Bravo 

Baudeau Emmanuel -100 kg vétéran 

Il sera dans une poule de trois.

Il rencontrera par conséquent, ces deux adversaires tour à tour. 
Il remporte son premier combat avec un harai goshi à gauche face à celui sur lequel il avait perdu en région. 
Il perdra son deuxième combat alors qu’il menait d’un waza ari, il reste dans le dos de son adversaire qui le fixe et le projette sur haïrai goshi. 

Emmanuel est vice champion de France 

Bravo 

Catégorie AB

Gomez Aurélien - 60 kg seniors 

Tableau de 10 à repêchage

Aurélien a du mal à entrer dans la compétition. Il est tétanisé et reste complètement passif face à son adversaire. Il le laisse gentiment attaquer une première fois, première alerte. Deuxième attaque, Aurélien ne réagit toujours pas et se laisse tomber au sol. Il se fera immobiliser et perdra ce combat. 

Repêchage : 
Il remportera son premier combat de repêchage contre son finaliste de l’an dernier sur une immobilisation, un gesa gatame.
Il gagnera son deuxième combat sur un contre de o soto gari (waza ari) suivi de l’immobilisation. 

Aurélien est déçu d’avoir perdu son premier combat, mais il se ressaisit et écoute nos encouragements.  Le dernier combat durera 2 secondes sur un bel o soto gari. 

Aurélien est médaille de bronze.

Bravo et continue à garder ta bonne humeur.